jeudi 5 mars 2015

book review | Stephen Chbosky : the perks of being a wallflower. 🌸🎓💓

The Perks of Being a Wallflower
Stephen Chbosky
Editions Pocket Books

Charlie is a freshman.

And while he's not the biggest geek in the school, he is by no means popular. Shy, introspective, intelligent beyond his years yet socially awkward, he is a wallflower, caught between trying to live his life and trying to run from it.



Charlie is attempting to navigate his way through uncharted territory: the world of first dates and mix tapes, family dramas and new friends; the world of sex, drugs, and The Rocky Horror Picture Show, when all one requires is that perfect song on that perfect drive to feel infinite. But he can't stay on the sideline forever. Standing on the fringes of life offers a unique perspective. But there comes a time to see what it looks like from the dance floor.



The Perks of Being a Wallflower is a deeply affecting coming-of-age story that will spirit you back to those wild and poignant roller-coaster days known as growing up. 


• • •

Ces derniers temps je traversais une panne livresque assez embĂŞtante. Avec la fatigue, les livres de cours et mon unique semaine de vacances que j'ai passĂ© Ă  regarder des films au lieu de lire, j'ai fait un petit blocage. J'ai laissĂ© de cĂ´tĂ© le livre que j'Ă©tais en train de livre, parce qu'il ne m’emballait pas assez, et j'ai optĂ© pour une re-lecture ! C'est donc grâce Ă  The Perks of Being a Wallflower (Le monde de Charlie en Français) que j'ai pu enfin me sortir de cette panne. 

Ce livre, pour moi, est un petit bijou. Je l'aime de tout mon cĹ“ur. Ce que je trouve aussi assez intĂ©ressant, c'est que j'aime tout autant le film. Quelque part de manière diffĂ©rente, mais tout autant quand mĂŞme. Et si vous avez aimĂ© le film, je vous conseille vivement de lire le livre. On note des diffĂ©rences mais je le trouve assez fidèle. 

En relisant le livre j'ai constatĂ© qu'il Ă©tait un peu plus sombre que le film, si je peux formuler ça comme ça. Quand je l'ai lu la première fois, c'Ă©tait il y a environ 2-3 ans, et pour ĂŞtre honnĂŞte, j'avais oubliĂ© que Charlie fumait autant dans le livre par exemple... Bon enfin, ce n'est peut ĂŞtre qu'un dĂ©tail. En revanche, ce qui n'est pas un dĂ©tail, c'est que j'ai beaucoup plus apprĂ©ciĂ© cette deuxième lecture puisque mon niveau d'Anglais d'aujourd'hui me permet de comprendre l'histoire dans ses moindres aspects, ce qui n'Ă©tait pas le cas il y a environ 3 ans. 

Pour en venir Ă  l'histoire, c'est celle de Charlie, un adolescent Ă  l'allure banal, mais qui ne l'est pas du tout quand on apprend Ă  le connaitre. Charlie rentre au lycĂ©e, il a 15 ans, et il dĂ©cide d'essayer de se faire des amis. Il se retrouve entre Sam et Patrick, deux autres adolescents plus vieux que Charlie puisqu'ils sont en dernière annĂ©e. Grâce Ă  ses nouveaux amis, son professeur de Lettres, et sa famille, Charlie va pouvoir dĂ©couvrir de nouvelles expĂ©riences, et surtout se dĂ©couvrir lui mĂŞme. 

Comme beaucoup de livres sur l'adolescence, The Perks of Being a Wallflower est une introspection. Comme le dit le rĂ©sumĂ©, Charlie essaye de vivre pleinement sa vie mais ne peut pas s'empĂŞcher de la fuir. Il fait ça Ă  cause de certains Ă©vĂ©nements traumatisants de son passĂ©. Charlie croit trouver un remède Ă  ses problèmes en occupant son temps libre le plus possible. Lorsqu'il ne voit pas ses amis, il s'immerge notamment dans les livres et la musique, qui pourront d'ailleurs vous constituer une petite playlist vraiment cool et mĂŞme, pourquoi pas, une PAL !

Le sujet principal qui traumatise inconsciemment Charlie pendant la très grande majorité du livre est quelque chose qui me touche beaucoup. J'en avais déjà parlé dans une autre chronique d'ailleurs... A un certain moment du film je me noie toujours dans mes larmes, et ce peu importe le fait que j'ai pu voir le film déjà 4 ou 5 fois. Pour le livre, c'était différent. Si dans le film j'ai pleuré pour Sam et Patrick, chacun une fois, et un peu plus pour Charlie, en lisant le livre j'ai été bouleversé à de nombreuses reprises. Les personnages secondaires sont beaucoup plus étoffés, ce qui permet de mieux les comprendre.

Maintenant, n'allez pas penser que ce livre va vous transformer en fontaine du dĂ©but Ă  la fin ! Car, bien au contraire, quand je le referme, tout comme quand le film se termine, je ressens comme une immense bouffĂ©e d'espoir et de bonheur m'envahir. J'aime tout particulièrement la cĂ©lèbre citation Ă  propos du sentiment d'infini  que ressent Charlie.

"And in that moment, I swear we were infinite."

Je pense, et j'espère, que vous l'avez dĂ©jĂ  ressenti dans votre vie. J'ai mon petit secret pour ressentir cette sensation, je peux vous dire qu'il implique la musique, le vent, la nature... Des choses simples en somme ! Comme le dit le philosophe : "Il faut se contenter du nĂ©cessaire." 


Je ne sais pas si ma chronique fait vraiment ressortir tout ce que je ressens Ă  propos de ce livre. Si ce n'est pas le cas, j'espère que vous me croirez sur parole quand je vous dis que c'est une très belle histoire ! Bien sur, comme n'importe quel livre, il ne plait sans doute pas Ă  certaines personnes, si vous en faites partie je serais curieuse de savoir ce que vous n'aimez pas. Sinon j'aimerai beaucoup savoir pourquoi vous l'aimez justement ! 

Allez, on se retrouve dimanche, j'ai envie de faire un IMM, mĂŞme si je n'ai qu'un livre Ă  vous prĂ©senter, on fait ce qu'on veut, non ?! 

6 commentaires:

  1. Très belle chronique ♡ C'est un livre que j'avais beaucoup apprĂ©ciĂ©, car Charlie est unique. Et, comme tu le dis, dans le livre, les personnages secondaires sont plus Ă©toffĂ©s, et donc très attachants, car il est "facile" de les comprendre.

    RĂ©pondreSupprimer
    RĂ©ponses
    1. Merci Marinette ♡ En effet Charlie est unique et les autres personnages le sont aussi, ils ont tous des personnalitĂ©s très originales, plus que ce qu'on voit dans les autres romans de ce genre je trouve !

      Supprimer
  2. Un livre qui fut loin de m'avoir laissé indifférente quand je l'avais lu. Il est très beau et parle très bien de l'adolescence. Quelques passages sont de véritables pépites.

    RĂ©pondreSupprimer
    RĂ©ponses
    1. Je suis tout à fait d'accord, c'est ce qui rend ce livre si spécial !

      Supprimer
  3. Une chronique magnifique, pour un livre magnifique. Comme toi, je suis incapable de choisir entre le livre et le film, et tout ça me donne des envies de relecture !
    Le vent et la musique !! Toi aussi ? ;)

    Vraiment, très belle chronique ! <3

    RĂ©pondreSupprimer