mercredi 4 novembre 2015

book review | Mark Haddon : the curious incident of the dog in the night-time. đŸ¶đŸŽ­

 The Curious Incident of the Dog in the Night-Time
Mark Haddon
Editions Random House

Il a 15 ans et s'appelle Christopher Boone. Il excelle en mathĂ©matiques et adore Sherlock Holmes. Il aime les diagrammes, les listes, la vĂ©ritĂ©. Il ne supporte pas qu'on le touche. Pour lui, 4 voitures rouges Ă  la file sont synonymes de Bonne JournĂ©e; 3 voitures rouges : d'une Assez Bonne JournĂ©e ; 5 voitures rouges : d'une Super Bonne JournĂ©e. Il est autiste et porte en lui une part de gĂ©nie. Quand un jour, Christophe apprend que Wellington, le caniche de sa voisine, a Ă©tĂ© assassinĂ©, il dĂ©cide de mener l'enquĂȘte qui va lui permettre d'arracher au passĂ© l'Ă©nigme de sa propre histoire. Et de nous la raconter...

• • 

Christopher est un jeune adolescent de 15 ans qui se dĂ©crit lui mĂȘme comme ayant des behaviour problems, c'est Ă  dire, des problĂšmes de comportement. Bien que je ne me rappelle pas l'avoir lu dans le roman en soit, il est autiste.

Que cette histoire soit l'histoire d'un garçon autiste ou non, ce n'est vraiment pas l'impression que le livre m'a laissĂ© au final. Christopher est "diffĂ©rent" seulement parce qu'il n'agit pas ou ne rĂ©agit pas comme la plupart des gens s'y attendraient - il se met Ă  crier si on le touche,  Ă  grogner pour couvrir les bruits qui l'entourent lorsque ceux ci sont trop forts, etc. 

Ces "diffĂ©rences" m'ont personnellement trĂšs peu affectĂ©es. Chaque fois que Christopher se comporte d'une maniĂšre inattendue, il y a une raison que le personnage explique et qui rend son comportement aussi normal que quelqu'un qui sursauterait parce qu'il est surpris par exemple. Le fait que l'histoire soit racontĂ© du point de vue de ce garçon donne tout son intĂ©rĂȘt au livre. Christopher est conscient de son autisme et est vraiment intelligent. La seule chose qu'il ne comprend pas, ce sont les autres, les gens, et en particulier leurs Ă©motions. Tout contact avec le monde extĂ©rieur devient un vĂ©ritable challenge pour lui.

Ainsi le jeune garçon se rĂ©fugie dans des rituels, des habitudes du quotidien et n'aime pas du tout quand quelque chose change d'un coup ou arrive Ă  la derniĂšre minute - il m'a trĂšs vite rappelĂ© le personnage de Raymond dans Rain Man, Ă  voir absolument. C'est d'ailleurs parce qu'il m'a rappelĂ© Raymond que j'ai su que Christopher Ă©tait un autiste intelligent - car le rĂ©sumĂ© de mon livre ne mentionne absolument son autisme. Il est trĂšs douĂ© pour les maths et est d'ailleurs en avance pour son Ăąge. 

Les explications que Christopher donnent sur certaines choses sont toujours trĂšs dĂ©taillĂ©es et illustrĂ©es. Pour ĂȘtre honnĂȘte, les Ă©quations qu'ils utilisent rĂ©guliĂšrement pour rendre les choses logiques me dĂ©passaient totalement. Toutefois, il y a Ă©galement certaines explications qui m'ont vraiment donnĂ© Ă  rĂ©flĂ©chir, Ă  m'arrĂȘter un instant dans ma lecture ou encore Ă  revenir en arriĂšre. J'ai tout particuliĂšrement adorĂ© sa façon de voir la mort et, en particulier, la vie aprĂšs la mort - une belle façon de se dire qu'on ne disparaĂźt pas totalement quand on ne croit pas au paradis notamment - ainsi que ce passage Ă  propos de son prĂ©nom :

"Mother used to say it meant Christopher was a nice name because it was a story about being kind and helpful, but I do not want my name to mean a story about being kind and helpful. I want my name to mean me."

J'ai adorĂ© ĂȘtre dans la tĂȘte de ce garçon. Il est facile d'oublier son Ăąge car son comportement se rapproche beaucoup de celui d'un petit garçon dans certains passages et, d'autres fois, c'est tout l'inverse, car il va repousser ses limites pour essayer de rĂ©soudre les Ă©nigmes de sa vie (je le rĂ©sume comme ça pour ne rien dĂ©voiler de l'histoire). Mais Christopher reste aussi trĂšs ignorant du monde qui l'entoure puisqu'il en a peur et l'a Ă©vitĂ© pendant de nombreuses annĂ©es. J'ai eu trĂšs peur pour lui Ă  de nombreuses reprises car il ne se rendait pas compte du danger... Vraiment peur !

Ce que je retiens le plus de ce livre, c'est le comportement de Christopher et les diffĂ©rentes façons qu'il a de rĂ©agir Ă  des Ă©vĂ©nements. Je ne me suis jamais moquĂ©e du comportement d'un autiste mais, pour autant, avant d'avoir lu ce livre je n'aurais jamais su comment agir face Ă  une personne atteinte de ce syndrome. MĂȘme si l'autisme a de multiples formes, aujourd'hui je pense que je me sentirais plus Ă  l'aise avec une personne autiste prĂšs de moi, simplement parce que je saurais un peu mieux ce qui se passe dans sa tĂȘte. Ce livre m'a ouvert les yeux sur la maladie et m'a donnĂ© envie de lire d'autres livre sur le sujet. Il va aussi au delĂ  de ça, en montrant les difficultĂ©s rencontrĂ©es par les parents, le regard des autres bien sĂ»r. En bref, un livre que je recommande absolument !

Je tiens à rappeler que ceci est un avis personnel qui n'a pas du tout pour but d'insulter ou d'offenser qui que ce soit. Je n'ai pas fait de recherches sur l'autisme alors, surtout, n'hésitez pas à me reprendre si quelque chose vous dérange dans mon avis. J'accepte toujours les critiques lorsque celles ci sont constructives !

4 commentaires:

  1. TrÚs belle chronique :) il me semble en avoir entendu parler avant mais je n'en suis pas sûre, ta chronique m'a donnée vraiment envie de le découvrir. Et j'avais adoré Rain Man ! :D

    RĂ©pondreSupprimer
    RĂ©ponses
    1. C'est un classique de littérature anglaise donc il y a de grandes chances que tu en ais entendu parler oui. Contente de t'avoir donné envie, j'espÚre que tu aimeras ta lecture !

      Supprimer
  2. Tu veux la mort de mon budget ?? Il est déjà mort !! Tu l'as en Hardback ou en Paperback ?

    RĂ©pondreSupprimer
    RĂ©ponses
    1. Haha, en paperback, pourquoi cette question ? Je te le prĂȘterai avec plaisir si tu veux (et puis si tu ne veux pas attendre, je dirais qu'il y a de fortes chances que la mĂ©diathĂšque l'est en stock).

      Supprimer